hs74 23 mars 2016
» Édito |
Fluide Glacial  Interdit ou illgal ?
Couv. : Fabrice Erre + Fabcaro | 100 pages | 6€50
23 mars 2016
  Fabcaro
Police, papiers, menottes, prison.
Le jeune homme assis au milieu sur ce banc public, banc public, vous le voyez, ne tient pas son gros joint de drogue correctement.
Il risque, à cette manière qu'il a de sortir longue la langue (n'est-ce pas interdit dans un lieu public, tiens ?), de mettre en péril l'intégrité de ses papilles gustatives qui lui permettent de reconnaître les différentes saveurs.
Il pourrait méchamment se brûler !!
Voilà où ça mène d'interdire le cannabis.
Ah bravo !

Bonne lecture
Avec inside→ Zoé Thouron, Haudiquet, Thiriet, Erre, Fioretto, Léandri, Pixel Vengeur, Camille, Goossens, Plonk & Replon, Jake Raynal, Fabcaro, Lindingre, Lefred-Thouron, Kleude, Terreur Graphique, Boris Mirroir, James, Zanello, Reuzé, Hugot, Bernstein, Houssin, Lécroart, Claire Bouilhac, Blutch, JL Coudray, Pieraggi, Aranega, Caritte, François Rollin, Trapier, Riad Sattouf, Tronchet, Waldeck Leroc, Pourquié, Corcal, Ferri, Ostermann, Casoar, Isa, Le Borgne, Mo/cdm, Nan Aurousseau, Chauzy, Pochep, Spiessert


Fluide Glacial Série Or N°hs75
Fluide Glacial Série Or N°hs73

l'Édito
L'éditonnête
par Haudiquet + Thiriet
Le juge de l'application des peines nous désigna un fauteuil, certes profond, mais d'une étroitesse telle que nous fûmes obligés de nous asseoir l'un sur l'autre. "Un climat délétère règne dans nos établissements pénitentiaires, dit-il.
Ils sont si surchargés que les détenus écrivent de mauvaises appréciations sur Prisonadvisor et ne laissent presque jamais de pourboire aux gardiens. Or, nous avons sous les verrous des artistes pas bien méchants même si leur casier judiciaire est encore moins vierge que ma pauvre soeur, laquelle gagne sa vie à la sueur de son... enfin, elle fait ce qu'elle peut pour nourrir ses gosses. On trouve parmi eux des humoristes de tout poil, des dessinateurs de gros nez, des scatophiles, des pornographes, des pasticheurs, des truqueurs de photos, des amateurs de jeux de mots, j'en passe et des moins recommandables. Ils n'ont pas tous payé les logiciels de dessin qu'ils utilisent et ne cherchent pas tous l'inspiration en buvant de la tisane. Non, ce ne sont pas les gens les plus honnêtes que l'on puisse rencontrer (la place, malheureusement, nous manque pour enfermer les gens honnêtes) mais la noirceur de leur âme ne peut faire oublier leur talent. En échange d'une liberté conditionnelle, ils sont prêts à vous pondre cent pages, parfois inspirées de leur vie dissolue, pour conduire ceux qui ont péché sur le chemin de la rédemption et détourner notre belle jeunesse de France et d'autres pays francophones du vice et de l'illégalité." Tout en parlant il s'était mis debout sur son bureau, la main droite sur le coeur, l'autre tendue vers un invisible horizon tandis que sa secrétaire, entrée discrètement, jouait un air mélancolique sur une flûte de pan. "Donc, si nous avons bien compris, résumâmes-nous, nous consacrons tout un numéro de Fluide Glacial à l'illégalité, nous publions ces auteurs qui encombrent vos prisons, en contrepartie vous êtes prêt à réduire leur peine afin qu'ils ne finissent pas là leur vie comme d'autres gars l'ont finie. Mais nous, qu'avons-nous à y gagner ? Nous voulons bien agir de manière tout à fait désintéressée, mais seulement si nous y trouvons notre compte.
- Rendez-moi ce service et je vous débarrasse de vos bracelets électroniques." Il n'en fallut pas plus pour nous convaincre. Sans nous faire prier, nous signâmes non seulement les quelques feuilles qu'il nous tendit, mais aussi sa moquette, ses manches de veste et ses verres de lunettes. Il nous témoigna sa reconnaissance en nous étreignant longuement. Après les politesses d'usage, nous le quittâmes le coeur léger avec la conscience d'oeuvrer pour le bien de la collectivité ainsi qu'avec sa montre et son portefeuille.
Rédacteurs irréprochables