483 4 août 2016
» Édito |
Fluide Glacial  Fluide lance les Jeux Alambics !
Couv. : Julien/cdm + Jorge Bernstein | 84 pages | 4€90
4 août 2016
  Jorge Bernstein
Vive la France qui gangne !
(comme dirait l'autre)
Tiens, j'apprends fort à propos que le lancer de Camembert ne sera pas discipline olympique et, pire, ne sera plus une discipline du tout.
En effet, un crâne d'œuf de Bruxelles a purement et simplement interdit ce sport de lancer - ok, confidentiel mais sport tout de même - sous prétexte qu'il serait, selon la directive européenne : "Contraire à un tas de trucs que vous ne pouvez pas comprendre, tocards, et qu'on gère pour vous mais surtout, incompatible avec la bonne image de l'Europe qui ne peut tolérer que les doigts de ses ressortissants puent à ce point le claquos."
Ah bravo. La région normande qui débarque est, dans un premier temps, tout ébranlée, on comprend, mais fière se redresse déjà et organise un désormais incontournable championnat du MONDE du LANCER DE SAVONETTES.
Paf, contre-pied au cul !

Bonne lecture
Avec ce mois-ci dedans→ Larcenet, Lindingre, Aranega, Lefred, Édika, Mathilde, James, Annie Pastor, Tronchet, Zanello, Felder, Cizo, Pourquié, Rojzman, Mo/cdm, Mahler, Houssin, Bernstein, Thiriet, Pix, M. le Chien, Elsa Barrere, Trapier, Ostermann, Haudiquet, Geoffroy Monde, Casoar, Besseron, Sylvain Moizie, Fioretto, Fabcaro, Viktor Möbel, Terreur, Grossetête, Gérard Viry-Babel, Coyote, Bouilahc, Raynal, Witko, Pluttark, Movida, Libon, Dutreix, Bletner, Salch, Binet


Fluide Glacial Mensuel N°484
Fluide Glacial Mensuel N°482

l'Édito
LES JEUX OLYMPIQUES, MAIS QU'EST-CE QU'ON EN A À BRANLER ?
par Pierre de Coubertin
Quand j'étais petit garçon, l'été, on regardait les Jeux sans frontières avec mon papi et ma mamie. Qu'est-ce qu'on rigolait ! A l'époque, les émissions de divertissement, c'était vraiment bath. Il y avait de vrais artistes à la télévision : Sheila, Ringo, Claude François, France Gall… Et jamais de gros mots !
C'était le général de Gaulle qui avait eu l'idée des Jeux sans frontières, eh oui ! Il en avait causé à Guy Lux qui s'était exécuté de bonne grâce avant que le grand Charles ne s'en chargeât lui-même. Tout était tellement plus simple à l'époque de l'ORTF !

Coupe d'Europe de foot, Eurovision, Jeux sans frontières… une vision ethno-centrée, voire existentialiste, de la construction de l'U.E. L'humain déguisé en fraise remontant à contre-sens le grand toboggan glissant en a plus fait pour notre "vivre ensemble" que le banquier de Bruxelles déguisé en technocrate. Les grosses peluches allemandes, belges, italiennes qui se balancent des seaux d'eau dans la poire, c'est ça qui crée du lien entre les peuples ! Des requins grecs avec des jambes qui partent à l'assaut du bateau pirate luxembourgeois ! Voilà bien l'art de désamorcer les crises dans la bonne humeur !
Ah, tous ces moments d'extase emmenés par un Guy Lux vibrionnant, bouillonnant, primesautant ! Ce spectacle enchanté dont je me délectais en sirotant du TANG®. Et puis voilà. Le grand Charles est parti, l'ORTF a été jeté aux chiens, Guy éconduit par les bolcheviks puis lynché par leur justice scélérate pour un crime hippique qu'il n'avait pas commis. Mon papi et ma mamie ne sont plus là pour les regretter. Nous voici seuls au monde. Vous et moi, cher lecteur, orphelins d'un paradis perdu. Et même plus de TANG® pour noyer notre chagrin. Et même plus Coyote pour nous verser du Jack Daniel's dedans.

Qu'est-ce qu'il nous reste aujourd'hui, à nous ?
De la télé-réalité… Gros plan sur les gros nichons ! Ah ben bravo !!!
Des jeux Olympiques, pâles copies des Jeux sans frontières !
Des athlètes russes drogués de force par le KGB.
Une compétition organisée dans un pays où même la présidente et les ministres sont disqualifiés, où les citoyens changent de sexe comme de tongs. Des sports fantaisistes et putassiers comme le beach-volley féminin avec des "sportives" à moitié nues !!! C'est dégoûtant. Je suis dégoûté ! Et vous aussi, vous êtes dégoûtés… je le sais bien !

France éternelle dopée au beaujolais et au camembert, réveille-toi ! Fluide Glacial est toujours là ! Le bon goût, l'amitié, l'humour, la joie (bis).
Baron