492 4 mai 2017
» Édito |
Fluide Glacial  Cosmik Roger, l
Couv. : Julien/cdm + Mo/cdm | 84 pages | 4€90
4 mai 2017
  Mo/cdm
Allez, ouais, action !
Dans l'espace, personne ne vous entend crier...
Ni péter. Ni se casser la gueule en allant aux gogues, ni non plus, remarque, être un pauvre con raciste ou une... Hein ? Ouais, ça... Ok, on a pigé, ouais.
Ouais...
Bon. Patron, une auUUutreu !! Oh, t'entends ?? T'es sourd ??!
Avec ce mois-ci dedans→ Aranega, Lindingre, Salch, Lefred-Thouron, Cizo, Felder, Fabrice Erre, Texier, Wouzit, Safieddine, Planète Comique, Picto Presto, Moog, Lehmann, Besseron, La 3e Narine, El Diablo, Witko, Nena, Fioretto, Haudiquet, Pochep, Pluttark, Bernstein, Matt Dunhill, Zanello, Ostermann, Pixel Vengeur, M. Le Chien, Houssin, Davy Mourier, Le Borgne, Reuzé, Casoar, Place, Devig, Berroyer, Trapier, Thiriet, Duveau, Bertail, Le Gouëfflec, Movida, Plonk & Replonk, Teno


Fluide Glacial Mensuel N°493
Fluide Glacial Mensuel N°491

l'Édito
Le 3 novembre 1957, la petite chienne russe Laïka devient le premier être vivant à aller se promener dans l'espace.
par Yan Lindingre
Accessoirement, Laïka est aussi le premier être vivant à mourir dans l'espace. Elle bat donc deux records du monde en moins de 7 heures ! Youpeee !

Allain Bougrain-Dubourg, alors âgé de 9 ans, est pris de court, il n'a pas encore fondé la société protectrice des chiens volants, et ne peut donc s'opposer aux oukases de Nikita Khrouchtchev, le fameux « monsieur Niet » qui tient alors lieu aux Soviétiques de maître du Kremlin.

En avril 2002, Ju Cdm envoie dans l'espace l'astronaute Cosmik Roger. Ju est rapidement rejoint par son double, Mo CDM, qui s'attèle au scénario pour donner suite aux aventures trépidantes du plus grand couillon de la galaxie et dont Valérian luimême dira : « Cosmik Roger est la honte de la profession ».

Contrairement à Icare, Roger ne s'est pas brûlé les ailes en s'approchant trop près du soleil. Il s'est contenté de se brûler les boyaux en s'approchant trop longtemps du bar.

De nombreuses théories tout à fait fondées invalident la réalité des missions américaines Apollo. Certains prétendent que les images filmées sur la Lune ont été réalisées en studio. Ce n'est pas l'actuel vice-président américain Mike Pence qui dira le contraire. Lui prétend que les dinosaures ont disparu parce que Noé ne voulait pas les prendre sur son arche. Alors vous pensez bien qu'il ne va pas soutenir que des gugus ont aluni sur la Lune. Oui, je sais, on atterrit sur la Terre, on amerrit sur la mer et on alunit sur la Lune. Mais vu qu'on alunit pas tous les quatre matins, c'est toujours bon de mettre les points sur les i. Quant à amarsir, je vous en reparlerai plus tard.

Cosmik a été chargé d'aller découvrir une nouvelle planète où ce qu'il y aurait plus de place que sur la Terre pour permettre à notre humanité de souffler un peu en allant dégueulasser un peu plus loin dans le cosmos. L'a-t-il trouvée, cette fameuse planète complaisante et humanocompatible ? Non.

Désolé, je spoile, mais ça s'impose. De toute façon, personne ne lit mes éditos. De toute façon, Roger, il existe pas en vrai ! Ça non plus, vous ne le saviez pas, bande de nazes ! Pas plus que Thomas Pesquet. Et lui, Thomas Pesquet, non seulement il existe pas, mais en plus, il a même pas de bistrot dans sa station orbitale. Et en plus, dans le bistrot de sa station orbitale qui n'existe pas, il y a même pas de meufs. Et en plus, les meufs en question, qui ne se trouvent pas dans le bar qui n'existe pas, elles ne se transforment même pas en monstres intergalactiques. Alors pouète pouète !!!

Ma conclusion est simple et clairvoyante : Avec tous les machins qu'ils nous envoient dans l'espace, ça nous détraque la météo. Je dis ça, et pourtant, je suis climatosceptique ! Alors ça serait bien que Cosmik Roger reste un peu sur Terre et qu'il se tienne à carreau et qu'il boive un peu d'eau, tiens. Ça lui fera pas de mal !

Chief of space